Histoire de l’association

Pourquoi le nom de Saint Benoît Labre ?

Joseph Benoît Labre (1748-1783), né dans une famille de cultivateurs du Nord de la France, a été canonisé en 1881. Sa constitution fragile l’empêche d’entrer dans la vie religieuse. En quête de sens à sa vie, il se met à parcourir l’Europe en mendiant et en partageant tout ce qu’il reçoit avec les pauvres, pauvre parmi les pauvres. Ces valeurs ont guidé les fondateurs de l’association tout d’abord à Rennes, puis en 1953, lorsque s’est créée l’entité de Nantes, Foyer St Benoit Labre au 10 rue de la Tannerie.

Quelques grandes dates

1953 : 200 bénévoles actifs se relaient pour accueillir, nourrir et assurer la surveillance de nuit pour 120 personnes au foyer St Benoît de la Tannerie

1975 : sept salariés rejoignent les bénévoles

1981 : l’Association porte un nouveau projet : l’ouverture du Centre de Vie St Yves à Vertou, axé sur la réinsertion sociale par le travail et le logement

Dans les années 1990, les lois sur le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) et le logement permettent la création de nouveaux services : les Ateliers d’Insertion Sud Loire (AISL) et l’Accompagnement Social d’Urgence (ASUR) ainsi que la rénovation /restructuration du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Saint Benoît (Tannerie)

2000 : l’association prend en charge les demandeurs d’asile par le biais du service Aide et Information aux Demandeurs d’Asile (AIDA)

2006 : l’association ouvre une bagagerie sociale et d’une maison relais à Basse Goulaine pour personnes sans domicile fixe vieillissantes

2007 : prise en charge des Rom par le biais du service Acta’Roms

2008 : ouverture des Lits Halte Soins Santé

2010 : création de l’Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile (HUDA)

2012 : création d’un service Mineurs Isolés Etrangers (AT’HOME) et de l’AFEP (permanence sociale destinée aux familles étrangères en situation de précarité, sans logement stable)

Septembre 2012 : réouverture du foyer de la Tannerie complètement rénové et transformé

Juin 2013 : nouvelle adresse du siège social à Vertou, 3 allée du Cap Horn

Mars 2015 : agrément au titre de la protection de l’enfance pour les Mineurs Isolés Etrangers.

Octobre 2015 : ouverture des services AEMINA et ASAMEH pour l’évaluation de la minorité et l’accueil et l’accompagnement à l’hôtel des jeunes isolés étrangers.

Novembre 2015 : ouverture de places ATSA (accueil temporaire service de l’asile)