Démarche qualité

Afin de mettre en place une dynamique collective et de permettre à l’ensemble des établissements et services de l’ASBL, autorisés ou non, de participer à une démarche d’amélioration continue de la qualité en interrogeant, leurs pratiques, leurs procédures et leurs outils, notre association a choisi de se concentrer sur 4 axes :

  • L’Accueil : Définitions, outils et procédures
  • L’Accompagnement personnalisé :
    Outils et procédures
  • La Formalisation des procédures et
    actualisation des outils, notamment au
    travers des projets de services et de pôles
  • La Participation : Outils, lieux,
    procédures et fiches ressources

CHIFFRES CLÉS
La réforme de la qualité 2022 c’est :

  • 1 référentiel unique pour les tous les Etablissements et Services Sociaux, Médico-Sociaux et de Santé (ESSMS)
  • 9 thèmes, 42 critères dont 18 impératifs
  • 4 axes prioritaires ASBL pour l’amélioration continue de la qualité sur l’ensemble de l’association


MUM – Maison d’Urgence pour Mamans

Dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt porté les services de l’Etat dans le
département de Loire Atlantique, l’ASBL s’est ainsi positionnée pour proposer la création de 8
places d’hébergement (4 mères et leurs nouveau-nés) pour femmes en post-maternité.
Ce dispositif a été créé au début du mois de Septembre 2022, puis en accord avec les services
de l’État, 4 autres places supplémentaires (2 mères et leurs nouveau-nés) ont été ajoutées au
mois de Décembre.

ASUR – Dispositif de mise en sécurité pour femmes victimes de violences

Afin de consolider le dispositif de mise en sécurité pour femmes victimes de violences, le service ASUR a répondu en mars 2022 à l’appel à projet «Stoppons les violences faites aux femmes» du département de Loire-Atlantique.

Ce projet consiste à déployer et soutenir une méthodologie d’accompagnement individualisée et renforcée à destination de femmes victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales sur son territoire d’intervention. Cette méthodologie a été co-construite par 4 associations partenaires (ASBL, Trajet, Les Eaux-vives et SFLA) et s’articule autour de 2 volets d’accompagnement (le volet d’accompagnement social logement et le volet d’accompagnement spécifique de lutte contre les violences). Le Département a donné une suite favorable à cette demande et a décidé d’allouer une subvention lors de sa séance du 23/06/2022.

En parallèle en avril 2022, le service ASUR a répondu à un nouvel appel à projets « Femmes victimes de violences » publié par la DDETS pour créer des places supplémentaires sur le territoire du Sud de la Métropole Nantaise à destination des femmes victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales hébergées.

3 places supplémentaires qui permettront de mieux couvrir les besoins par rapport à la densité de population sur le Sud de la Métropole Nantaise.

Service immobilier

Ce service sous la responsabilité de sa cheffe de service gère l’ensemble du parc immobilier de l’association.

Gestion locative :
Gérer les différents sinistres, en lien avec les propriétaires, les assurances, les artisans. Relations avec les propriétaires, les entreprises extérieures (perte de clé, réparations importantes relevant du propriétaire…) Assurer les états des lieux.

L’équipe est amenée à travailler avec les Services Généraux et les chantiers d’insertion.

SIBEL

SIBEL est un dispositif d’accès à l’emploi et au logement pour des personnes migrantes de l’Europe de l’Est, en priorité des jeunes femmes, issues des bidonvilles de la Métropole, via l’intervention d’une éducatrice dédiée à ce projet. 

Pour la deuxième année consécutive, le service INSERTION déploie le dispositif SIBEL sur Nantes Métropole. La référente sociale et le chef de service ont participé le 2 juin au séminaire national organisé par la DIHAL à Paris et regroupant les associations en charge de SIBEL sur d’autres territoires.

Dispositif FSI

Deux professionnels (un coordinateur et un animateur) sont en charge du nouveau dispositif FSI : FLE, Scolarité, Insertion professionnelle pour le pôle Protection de l’Enfance.

La mise en place de ce dispositif va permettre d’offrir un accès à des cours de FLE de qualité à l’ensemble des jeunes du pôle, sur l’ensemble du territoire, pendant toute la durée de la prise en charge et en complémentarité des partenaires extérieurs avec des objectifs de progression dans la maitrise du français, de découverte de la culture et d’appropriation des codes.

Cette volonté de permettre aux jeunes de développer leurs connaissances et leurs compétences en langue française, validées par une certification officielle, a pour but de renforcer le parcours d’intégration sur le territoire et dans les milieux scolaire et professionnel en favorisant l’autonomie, la valorisation des apprentissages, la reconnaissance des efforts réalisés et la mise en avant des parcours d’excellence.

Par ailleurs, le FSI a un rôle de support auprès des équipes du pôle PE en organisant et en coordonnant l’accès à des ressources mutualisées dans les domaines de la scolarité, de l’insertion professionnelle et des activités socio-culturelles. Aussi, le dispositif FSI a un rôle d’interlocuteur avec les partenaires extérieurs en facilitant la convergence et l’échange des informations liées à la scolarité et en sensibilisant les différents acteurs aux spécificités du public MNA et de sa prise en charge.

L’état des lieux mené depuis le lancement du dispositif a permis d’identifier des besoins communs aux différents services internes et partenaires extérieurs. Ainsi, sont proposés actuellement des cours de Français Langue Etrangère ; également une préparation spécifique au DELF Scolaire (Diplôme d’Etudes en Langue française) qui débutera prochainement pour les jeunes ayant été inscrits par leur établissement scolaire. Des préparations au CFG (Certificat de Formation Générale) et au DNB (Diplôme National du Brevet) ainsi que des ateliers linguistiques pour la période estivale sont en cours d’organisation.
Le dispositif doit encore s’enrichir de quelques professionnels pour assurer l’ensemble de ces missions auprès de tous les jeunes du pôle.

Actions menées en 2022

Un bel exemple

Dans le cadre d’un concours organisé par l’association des Ordres des Palmes Académiques, F. a été récompensé le 30 mars 2022 pour son travail réalisé dans la catégorie Poésie.
Ce jeune est pris en charge par l’association depuis février 2021 et est accompagné par le service PAMiPA.

Programmes Premières Heures en chantier et Convergence

Les programmes Premières Heures en chantier et Convergence ont été lancés en mars 2021 sur le territoire de Nantes Métropole. Ces programmes visent à proposer un sas temporaire de reprise d’activité et un accompagnement renforcé par les chantiers d’insertion.
Sur 2021, de nombreuses actions partenariales ont été mises en place (hébergement d’urgence, formations des professionnels, etc) avec des acteurs tels que les Bureaux du cœur, Alternative Psy. Cette dynamique sera maintenue et développée avec l’arrivée notamment d’une chargée de partenariat emploi.

Convergence et Premières Heures visent prioritairement des personnes à la rue ou sans hébergement leur permettant d’intégrer des chantiers d’insertion répartis au sein de plusieurs association de Nantes Métropole : Les Eaux Vives Emmaüs; Trajet Association ; Océan Régie de quartiers et notre association.
En 2022, le collectif Convergence s’est étendu avec l’intégration de chantiers portés par Oser Forêt Vivante, Réagir Ensemble et le Jardin de Cocagne nantais.

Plus de 200 salariés en file active sont accompagnés en 2022.

Ma MarMeet

Notre association assure le portage principal et la coordination du projet « Ma MarMeet » financé par France Relance. Ce Projet lauréat de l’AAP «création et développement de tiers-lieux favorisant l’accès à l’alimentation des personnes hébergées à l’hôtel » a été co-conçu par Saint Benoit Labre 44, le SIAO 44, Les Eaux Vives, L’Entraide du Diaconat Protestant, Secours Catholique, Une Famille Un Toit 44.

Plus d’infos sur le dispositif Ma MarMeet ? Ici ! Ma MarMeet, c’est où et quand ?

Des constats partagés par les co-porteurs

  • Des personnes bénéficiaires de la distribution alimentaire refusent régulièrement les produits proposés car elles n’ont pas accès à une cuisine
  • Des personnes sollicitent les associations lors des permanences, accueils de jour, distributions alimentaires, pour avoir accès à un lieu pour cuisiner
  • En parallèle de la distribution alimentaire se fait sentir le besoin d’un espace chaleureux de convivialité et d’échange
  • Un accès régulier à une alimentation d’une part, équilibrée et diversifiée d’autre part n’est assuré aux personnes situation de grande précarité

Les objectifs du projet

Les co-porteurs, à travers cette collaboration avec l’ASBL et ce projet visent à :

  • Améliorer la réponse aux besoins alimentaires des publics hébergés à l’hôtel ou sans accès à des équipements de cuisine
  • Favoriser la participation de ce public en lui permettant de cuisiner des repas
  • Permettre un accompagnement fondé sur le pouvoir d’agir et centré sur l’aller-vers.

Les actions du projet

  • Mettre à disposition des équipements de cuisine selon un maillage territorial proche des lieux d’hébergement
  • Créer des lieux fixes ou ouvrir des cuisines existantes au sein de locaux dans diverses associations
  • Concevoir une cuisine itinérante sous le format de camions-cuisines mobiles sur les lieux d’hébergement plus éloignés des cœurs de ville, selon une démarche d’aller vers pour offrir la possibilité de cuisiner.

De manière transversale à ces dispositifs, proposer un accompagnement autour de ces lieux ayant pour fonction la création de liens sociaux et la médiation sur les questions de nutrition et d’alimentation.

SOLIBUS ASUR

Médiation et accompagnement social de proximité sur 34 communes du vignoble et du sud de Nantes Métropole.

Le SOLIBUS, bureau mobile proposant un accompagnement médico-social de
proximité, fait suite à l’appel à projets dans le cadre du plan « France Relance ». Ce
projet expérimental a été financé pour une période de 18 mois.
Les professionnels ont pour mission d’intervenir sur les thématiques de l’accès aux
droits, du logement, de la santé, de l’insertion par l’activité, ou toute autre
problématique médico-sociale nécessitant une orientation spécifique vers les
partenaires du territoire.
En lien rapproché avec les services municipaux, départementaux et acteurs de terrain
locaux, les professionnels coordonnent une action médico-sociale visant à identifier,
diagnostiquer et engager un contact avec les habitants en situations de décrochages,
d’isolement ou souffrance sociale, et ainsi assurer un relais avec les dispositifs de droit
commun présents au sein du territoire du Vignoble Nantais, en Loire-Atlantique.

HOME 24

Depuis fin juin 2021, le foyer Home 24 accueille des femmes et des hommes orientés par le 115 pour des séjours de 3 à 7 nuits maximum. Ouvert de 16h à 8h du matin, l’objectif d’Home 24 est de mettre à l’abri ces personnes, de leur permettre d’avoir accès à l’hygiène (douches, lave-linge), un repas chaud et complet le soir et un petit déjeuner, un lit (chambre individuelle ou double). L’équipe veille à leur offrir une écoute active et des échanges conviviaux.  
Un repas chaud est concocté tous les soirs par l’association Cuisine Etcetera et un petit déjeuner est servi dès 6h30.
Les personnes doivent quitter la structure tous les matins pour 8h. Les professionnels et les bénévoles impliqués dans le fonctionnement mettent tout en œuvre pour créer une ambiance chaleureuse et conviviale.
Home 24 est un lieu qui permet une pause, pour certaines des personnes accueillies : cela leur permet de revenir à une vie sociale ne serait-ce que pour quelques jours et pour d’autres c’est un lieu qui leur permet de refaire le point, laver leurs affaires, ou tout simplement trouver une écoute.

Dès l’ouverture, l’équipe s’est attachée à créer une ambiance chaleureuse et rassurante afin que les personnes accueillies puissent se sentir à l’aise, considérées et puissent se détendre et se reposer. Pour cela, elle est allée à la rencontre de partenaires aussi bien institutionnels, privés qu’associatifs, par exemple La Cloche, Tinhï Kmou, Cajoo, Boulangerie La Moricière…  Pour les salariés, c’est un lieu riche en rencontres, en langues même, en diversité.
Tout le monde participe aux différentes taches de la vie quotidienne (nettoyage, lavage, pliage) dans la bonne humeur. Des bénévoles assurent, chaque soir en semaine, l’aide à la distribution du repas.

19 places dont 12 places hommes, 6 places
femmes.

Une place étant réservée pour le Samu Social

Vous souhaitez nous rejoindre en tant que bénévole sur Home 24 ? Contactez nous

Notre association poursuit son engagement auprès des personnes en grande précarité.
Cliquez pour donner !
Je fais un don !